La Société pour l’avancement de la pédagogie dans l’enseignement supérieur (SAPES) est déterminées à offrir un environnement sain et sécuritaire à tous les participants, conférenciers, congressistes, exposants et partenaires du Congrès. C’est pourquoi nous surveillons étroitement les avis de l’Agence de la santé publique du Canada, les avertissements aux voyageurs du gouvernement du Canada et les mises à jour de l’Organisation mondiale de la santé au sujet du nouveau coronavirus (COVID-19). Nous travaillons aussi étroitement avec l’Université Western à l’élaboration de plans d’urgence adaptés à tous les scénarios.

À l’heure actuelle, l’Agence de la santé publique du Canada considère comme faible le risque pour la santé publique associé au COVID-19 au pays, y compris à Ottawa, en Ontario. Nous continuons nos préparatifs normaux pour le Congrès 2020.

S’il faut annuler votre assistance au congrès en raison de maladie, d’exposition au COVID-19 ou de l’introduction de restrictions imposées aux déplacements, contactez-nous à conference-congres@stlhe.ca pour poser les questions ou demander un remboursement. Veuillez noter que la date limite pour présenter une demande de remboursement restera le 1 juin 2020. Toutefois, des exceptions liées au COVID-19 ou à la maladie seront évaluées au cas par cas. Étant donné l’incertitude qui entoure les déplacements, nous avons réduit les frais d’annulation pour cette année à 30 $ plus taxes.

Les conférenciers qui ne peuvent pas participer au Congrès comme prévu doivent communiquer directement avec conference-congres@stlhe.ca.

Voici comment chaque participant peut aider à prévenir la propagation de la maladie :

  • En se lavant souvent les mains avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes
  • En évitant de se toucher les yeux, le nez ou la bouche sans s’être d’abord lavé les mains
  • En évitant les contacts rapprochés avec des personnes malades
  • En toussant et en éternuant dans le creux du bras plutôt que dans les mains
  • En restant à la maison en cas de maladie pour éviter d’infecter d’autres personnes

Par ailleurs, la stigmatisation et les stéréotypes visant certaines populations en lien avec le COVID-19 sont source de préoccupation. Selon l’OMS, la stigmatisation survient quand les gens associent de façon négative une maladie infectieuse, comme le COVID-19, avec une population précise. La Fédération considère que cette stigmatisation et ces stéréotypes sont une forme de discrimination et invite les participants du Congrès à ne pas adopter de tels comportements. L’information ci-dessus sera mise à jour régulièrement jusqu’à la tenue du Congrès.